«L’Algérie est malade»: le chef d’un parti d’opposition explique pourquoi le Hirak est de retour – exclusif

Dans une interview accordée à Sputnik, le Dr Sofiane Djilali, chef du parti algérien Jil Jadid, dépeint un tableau de la situation politique, économique et sociale de son pays à l’aune des nouvelles marches du Hirak. Selon lui, il y a un malaise social dans un contexte où l’exécutif et l’opposition n’arrivent pas à développer un projet national.


Go to Source
Author: