Présidentielle burkinabè: l’unique femme candidate disposée à négocier avec les terroristes

Au Burkina Faso, la présidentielle de novembre va se tenir dans un contexte sécuritaire et humanitaire inédit. Le terrorisme a fait près de 2.000 morts de 2015 à 2020, et le pays enregistre plus d’un million de déplacés. Yéli Monique Kam, seule femme candidate au scrutin, envisage, une fois élue, de négocier avec les groupes armés djihadistes.


Go to Source
Author: