Malgré le «coup d’État» contre Evo Morales, son dauphin gagne la Présidentielle en Bolivie

Après la démission forcée d’Evo Morales en novembre 2019 suite à des accusations de fraude électorale, son dauphin et ex-ministre de l’Économie, Luis Arce, a largement remporté le scrutin présidentiel, dès le premier tour. Décryptage de l’imbroglio bolivien avec Maurice Lemoine, spécialiste de l’Amérique latine.


Go to Source
Author: