Son refus de serrer la main à une femme lui fait perdre sa naturalisation allemande

Ayant déposé en 2012 un dossier pour obtenir la nationalité allemande et réussi le test, un Libanais se l’est vu refuser le 16 octobre, car il n’avait pas accepté de serrer la main d’une représentante de l’État lors de la cérémonie de délivrance, ce qui, selon le tribunal, dénote d’une «conception fondamentaliste de la culture et des valeurs».


Go to Source
Author: