Lutte contre l’islamisme: pour Asselineau, la France est prisonnière des traités européens

Référendums, expulsions, contrôles renforcés… Après l’attentat de Conflans, les propositions se multiplient pour lutter contre l’islamisme. Pour François Asselineau, c’est sur la politique migratoire et l’appartenance à l’espace Schengen que les Français doivent être consultés, dans un pays où le moteur assimilationniste a selon lui été brisé.


Go to Source
Author: