Enseignant décapité: «Vous pensez que l’Arabie saoudite ou l’Algérie accepteraient cela?», dénonce Jean-Paul Brighelli

L’exécutif a annoncé vouloir mener «une guerre contre les ennemis de la République» après la décapitation d’un enseignant par un islamiste radical à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Pour Jean-Paul Brighelli, enseignant et essayiste, il y a urgence à agir face à ce qu’il considère comme une «guérilla islamiste».


Go to Source
Author: