Un «sentiment d’horreur et de révolte» chez Charlie Hebdo après l’attentat de Conflans

Charlie Hebdo, victime d’un attentat en 2015 et ciblé en 2020, a qualifié d’«acte immonde» la décapitation d’un professeur d’histoire dans les Yvelines qui avait montré aux élèves les caricatures de Mahomet dessinées par le journal. L’hebdomadaire juge indispensables la «détermination du pouvoir politique et la solidarité de tous».


Go to Source
Author: